CEL

marché particuliers

Le Compte Épargne Logement (CEL) est un produit d’épargne réglementé qui vous permet d’emprunter, au bout de 18 mois minimum, en cas de construction ou d’acquisition d’une résidence principale, ou de travaux dans celle-ci (1).

POINTS DE REPÈRECARACTÉRISTIQUES
Niveau de protection du capital : 100% à tout momentConditions de souscription : ne pas déjà détenir un CEL ou un PEL dans un autre établissement bancaire
Disponibilité : à tout moment sans incidencesMontant minimum à l’ouverture : 300 €
Rémunération : 0,50% susceptible de variations (2)Montant maximum de placement : 15 300 €
Frais : aucuns fraisVersements à partir de : 75 €
Fiscalité des intérêts : oui, uniquement prélèvements sociauxDurée de placement recommandée : 18 mois minimum pour pouvoir emprunter

Souscription 100% en ligne *

Le Compte Épargne Logement est souscriptible 100% en ligne. Pour cela, choisisssez la rubrique "Souscription 100% en ligne" dans votre espace Crédit Agricole en Ligne. En savoir +

* Si vous êtes client(e) et éligible à l'ouverture d'un Compte Épargne Logement.

(1) Selon la réglementation en vigueur depuis le 01/03/2011 susceptible d’évolutions, selon les conditions contractuelles et sous réserve d’acceptation de votre dossier de financement par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Les prêts CEL concernent les logements destinés à l’habitation principale. S’agissant de prêts concernant l’acquisition ou la construction d’un logement (ou simultanément une acquisition et des travaux ou certains travaux seuls garantis par une hypothèque ou une sureté comparable) le prêt prend la forme d’un prêt immobilier. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt immobilier. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées. Pour des prêts finançant uniquement certains travaux non garantis par une hypothèque ou une sureté comparable, le prêt prend la forme d’un crédit à la consommation. Vous disposez alors d’un délai de rétractation de 14 jours calendaires révolus à compter de la conclusion du contrat pour revenir sur votre engagement.
(2) Taux annuel brut en vigueur au 01/01/2016 susceptible de variations.

Renseignez-vous auprès de votre Conseiller pour connaître les conditions de cette offre.
Descriptif détaillé

Une épargne souple et disponible

Il suffit de 300 € pour ouvrir un Compte Épargne Logement (CEL).

Vous alimentez votre compte à votre rythme, avec des versements réguliers ou occasionnels de 75 € minimum. Vous pouvez ainsi épargner jusqu’à 15 300 € sans contrainte.

Vous effectuez des retraits à tout moment avec une seule condition pour continuer à bénéficier de vos avantages : laisser 300 € au minimum sur votre CEL.

Une fiscalité avantageuse

Le taux de rémunération est net de l’impôt sur le revenu, mais soumis aux contributions et prélèvements sociaux.

Concrétiser un prêt pour votre projet immobilier dans des conditions avantageuses (1)

  • 18 mois seulement après l’ouverture de votre CEL, vous pouvez disposer d’un prêt CEL à un taux connu à l’avance.
  • En fonction des intérêts acquis sur votre produit d’épargne (droits à prêt), vous avez la possibilité d’emprunter jusqu’à 23 000 €, remboursables sur une durée de 2 à 15 ans.
  • En cas de prêt, vous recevez une prime d’État nette d’impôt sur le revenu, qui peut atteindre 1 144 €.
  • Ce prêt peut contribuer au financement de travaux d’amélioration ou de construction d’une résidence principale, ou bien encore son acquisition.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Bon à savoir :

  • Les prêts CEL concernent les logements destinés à l’habitation principale  (1).
  • Le montant du prêt est fonction des intérêts acquis. Un minimum de 75 € d’intérêts acquis est requis pour emprunter pour une acquisition ou une construction, et un minimum de 37 € d’intérêts pour des travaux d’amélioration.
  • Dans certains cas, vous pouvez bénéficier des droits à prêt d’un membre de votre famille, ou céder vos droits à prêt.
(1) Selon la réglementation en vigueur depuis le 01/03/2011 susceptible d’évolutions, selon les conditions contractuelles et sous réserve d’acceptation de votre dossier de financement par votre Caisse régionale de Crédit Agricole, prêteur. Les prêts CEL concernent les logements destinés à l’habitation principale. S’agissant de prêts concernant l’acquisition ou la construction d’un logement (ou simultanément une acquisition et des travaux ou certains travaux seuls garantis par une hypothèque ou une sureté comparable) le prêt prend la forme d’un prêt immobilier. Vous disposez d’un délai de réflexion de 10 jours pour accepter l’offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt immobilier. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit vous rembourser les sommes versées. Pour des prêts finançant uniquement certains travaux non garantis par une hypothèque ou une sureté comparable, le prêt prend la forme d’un crédit à la consommation. Vous disposez alors d’un délai de rétractation de 14 jours calendaires révolus à compter de la conclusion du contrat pour revenir sur votre engagement.

Renseignez-vous auprès de votre Conseiller pour connaître les conditions de cette offre.
Questions-Réponses

Combien coûte l'ouverture d'un CEL ?

Aucuns frais ni aucune commission ne sont perçus au titre de la tenue ou de l'ouverture de ce compte d'épargne.

Puis-je ouvrir un CEL pour mon fils de 15 ans ?

Oui. Le CEL s'adresse à toute personne majeure ou mineure*, à condition qu'elle ne détienne pas déjà un Compte Épargne Logement (CEL) ou un Plan Épargne Logement (PEL) dans une autre banque.

* Pour les mineurs, l’accord des représentants légaux est obligatoire pour souscrire cette offre.

J'ai un CEL mais je n'ai pas de projet immobilier. Que puis-je faire ?

Vous pouvez choisir de céder vos droits à prêt à un membre de votre famille (à condition qu'il détienne également un CEL ou un PEL et qu'il ait déjà acquis des droits à prêt). La prime d'État prévue sera alors versée à l'emprunteur.

L'essentiel