Partagez ce contenu

facebook
Fermer
facebook
Fermer
Tweeter
Fermer
google
Fermer

Le magazine particuliers

Seniors : ces appareils qui sauvent la vie (traceurs GPS, médaillons…)

Ils surveillent votre santé, alertent vos proches en cas de besoin et vous permettent de conserver votre autonomie : les objets connectés s’adaptent aux seniors et à leurs besoins. Un marché innovant en pleine expansion.

Imprimer cet article

La technologie au service des seniors

Les objets connectés peuvent apporter une qualité de vie importante aux seniors et jouer un rôle actif dans le maintien à domicile. Les avancées technologiques peuvent assister les seniors au quotidien, par exemple en assurant le suivi et le rappel de la prise de médicament, en alertant des tiers en cas de détection de chute, en géolocalisant des objets ou des personnes ou simplement en facilitant la communication avec l’entourage – amis, famille, soignants, etc...

Les professionnels de santé ont bien saisi l’intérêt de cette technologie et de plus en plus de structures spécialisées, qu’il s’agisse d’Ehpad ou de Résidence service seniors intègrent elles aussi des objets connectés dans le quotidien de leurs résidents. Avec une population vieillissante - selon l’INSEE, en 2050, un habitant sur trois aura plus de 60 ans, contre un sur cinq en 2016 – les besoins sont croissants et les innovations se multiplient pour conquérir un marché qui n’en est encore qu’à ses balbutiements.

Zoom sur les objets connectés

La santé et la prévention des risques sont les deux axes majeurs pour permettre le plus longtemps possible le maintien à domicile. Les développeurs ne s’y sont pas trompés et proposent une multitude d’objets pour faciliter la vie des seniors et assurer leur sécurité. Petit tour d’horizon des objets les plus prometteurs :

• Un pilulier auxiliaire : grâce à une application dédiée, ce pilulier intelligent est directement relié au smartphone. Il envoie des notifications pour rappeler au patient de prendre ses médicaments. Il existe de nombreux modèles avec toutes sortes d’options, dont un capable de détecter les changements de fuseaux horaires et de s’adapter pour assurer que la prise de traitement soit la plus régulière possible.

Vous aimerez aussi : Comment protéger ses données personnelles sur Facebook

• Parmi les dispositifs de téléassistance, il existe des détecteurs de chute. Certains modèles ressemblent à une montre et sont capables de détecter une chute, des convulsions, des tremblements et de déterminer si la personne s’est relevée. Si ce n’est pas le cas, l’alarme est automatiquement déclenchée.

• Le vieillissement de la population s’accompagne d’une explosion du nombre de personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer. Sous la forme d’une montre équipée d’un GPS, certains dispositifs permettent aux proches de toujours savoir où se trouve la personne atteinte d’Alzheimer. Celle-ci peut continuer à sortir se promener ou faire ses courses normalement. Il est possible de délimiter une zone de sécurité. Si le senior sort de ce périmètre, un sms est automatiquement envoyé à ses proches qui peuvent le localiser en quelques minutes.

• S’assurer que les personnes âgées s’hydratent correctement est un enjeu d’importance, surtout en période de fortes chaleurs. Deux jeunes chercheurs de l’école Polytechnique de Palaiseau ont mis au point un verre connecté capable de calculer la consommation d’eau de la personne âgée. Le verre s’utilise comme un verre normal – il passe même au lave-vaisselle – et envoie les données collectées sur une plateforme qui les synthétise pour établir la situation hydrique de l’utilisateur.

Bon à savoir
Le verre connecté calcule aussi le débit, il est donc capable d’établir si l’eau a bien été bue ou si le verre a été vidé dans l’évier.

Les seniors, fans des objets connectés ?

Contrairement à une idée reçue, les seniors sont loin d’être déconnectés ! Au contraire, près d’un tiers des seniors de plus de 50 ans a déjà utilisé des objets connectés et 81 % d’entre eux les utilisent toujours (1). Les deux objets qui attirent le plus l’intérêt des seniors français sont les montres mesurant le rythme cardiaque et les tensiomètres.

Et parmi les objets qu’ils jugent utiles pour faciliter leur maintien à domicile, on retrouve la téléassistance, le pilulier électronique, les caméras qui détectent les chutes et alertent les proches.

Vous aimerez aussi : Comprendre et combattre le phishing

Les seniors ont foi en l’avenir de ces objets dans la prévention des accidents de santé et le maintien à domicile. D’ailleurs, 60 % d’entre eux attendent des futurs objets connectés qu’ils les préviennent d’un accident de santé.

Bon à savoir
Votre banque peut vous proposer des solutions de télé-assistance ! Découvrez celle du Crédit Agricole

(1) Les seniors et les objets connectés, 2016 – Institut Français des seniors.

© Uni-éditions - août 2018

Article à caractère informatif et publicitaire.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

Les contrats de télé-assistance sont proposés par NEXECUR Assistance, Groupe Crédit Agricole, Siège social : 13 rue de Belle Ile, 72190 Coulaines - SAS au capital de 23 450 € - SIREN 515 260 792 RCS LE MANS - N° TVA FR 88 515260792.

Imprimer cet article